CAMEG: Le certificat ISO 9001 :2015 présenté

La Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG) a organisé la cérémonie de présentation de sa certification ISO 9001 :2015, le vendredi 30 juillet 2021, à Ouagadougou sous le patronage du Premier ministre, Christophe Dabiré.

La British standard institution a certifié l’ensemble des processus de tout le réseau de la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG), à l’issue d’un audit de conformité.  La centrale a été déclarée conforme à la norme ISO 9001 version 2015. Une cérémonie officielle de présentation dudit certificat a eu lieu, le vendredi 30 juillet 2021, sur le site de Tengandogo (Ouagadougou) sous le patronage du Premier ministre, Christophe Dabiré et en présence du ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, d’autres membres du gouvernement et des partenaires techniques et financiers de la CAMEG. La directrice générale de la CAMEG, Dr Anne Maryse K’haboré, a soutenu que la certification ISO 9001 :2015 est le symbole de l’engagement de tout le personnel, des instances dirigeantes et des partenaires pour faire de la centrale, un « instrument efficace » dans le dispositif sanitaire du pays. « Rendre disponibles et accessibles des médicaments de qualité pour toute la population, c’est le credo de la CAMEG. C’est cet effort et cet engouement de tous les travailleurs qui ont été récompensés », a-t-elle déclaré. Dr K’haboré a rendu un hommage appuyé au chef du gouvernement, Christophe Dabiré, qui fait partie de la cheville ouvrière dans la création de la CAMEG en 1992 lorsqu’il avait pris les rênes du département de la santé. « Votre présence à cette cérémonie nous touche tous énormément et montre votre engagement et votre attachement historique à la CAMEG. Historique parce qu’il y a 30 ans de cela, c’est votre vision qui a fait naître cet instrument dont le rôle était de disponibiliser les intrants de santé à l’ensemble de nos populations », a formulé la DG de la CAMEG à l’endroit du patron de la cérémonie.  30 ans après, a précisé Dr Anne Maryse K’haboré, l’histoire nous donne raison puisque la pandémie de la Covid-19 vient renforcer et confirmer que la présence et la place de la CAMEG sont prépondérantes dans le système de santé de notre pays. « 30 ans après, nous sommes une des rares centrales qui a eu la certification ISO 9001-2015 sur l’ensemble de ses processus et de sa chaine d’approvisionnement. Votre volonté manifeste de permettre à la CAMEG d’accomplir complètement sa mission n’est plus à démontrer », a-t-elle ajouté.

Reconnaissance à tous les acteurs

Au personnel et partenaires techniques et financiers, la DG a rappelé que la CAMEG du Burkina Faso est la leur, ce certificat, le leur aussi. Dr K’haboré a traduit sa gratitude à ses prédécesseurs, car leur expertise et professionnalisme ont permis « d’ajouter de la terre à la terre » pour construire cet édifice qui est célébré en ce jour.

Le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a laissé entendre que cette distinction honore tout le secteur de la santé et partant tout le Burkina Faso. « La CAMEG est un pilier essentiel du système de santé. Elle est d’abord un instrument efficace par lequel l’Etat approvisionne le pays en intrants de santé, et tout le monde a pu s’en a percevoir à travers le rôle qu’elle a joué durant la pandémie de la Covid-19 », a-t-il souligné. Grâce à son professionnalisme, a poursuivi Pr Ouédraogo, la CAMEG a su anticiper dès les premières heures de cette pandémie en activant les différents leviers de son activité pour non seulement rendre disponibles les produits de santé, mais aussi maintenir les prix à un niveau de variation faible dans un contexte international marqué par une augmentation généralisée des coûts des matières. « Le certificat que nous célébrons ce jour est le gage d’une assurance supplémentaire offerte aux populations et partenaires techniques et financiers sur les meilleures conditions d’achat, de stockage et de distribution qu’offre la CAMEG. Je vous invite donc à faire confiance aux produits de la CAMEG pour vos besoins en santé », a rassuré le ministre de la Santé. Et d’inviter, tous les PTF à s’aligner sur les priorités de la CAMEG pour relever les défis de l’accès aux médicaments dans notre pays.

Relever le défi de la digitalisation

 « L’un des défis que doit relever la CAMEG est la digitalisation de la traçabilité des produits qu’elle distribue afin d’éviter de ravitailler le marché illicite des produits pharmaceutiques. Il est donc urgent et impératif de mettre en place un mécanisme de traçabilité des médicaments par la CAMEG surtout dans un contexte de crise sécuritaire et de renforcement des mesures de gratuité des soins », a relevé Pr Charlemagne Ouédraogo. En réagissant à l’hommage qui lui a été rendu, le Premier ministre, Christophe Dabiré, a félicité l’ensemble des acteurs qui ont porté la CAMEG pour qu’elle ait un statut d’envergure. Il a loué le leadership de la DG de la CAMEG qui a pris l’initiative de venir lui exposer les problèmes de son institution. Une initiative qui, selon lui, a permis de résoudre certaines difficultés de la maison. « Je suis venu ici ce soir magnifier l’excellence d’une structure et l’excellence de la coopération entre la CAMEG et les PTF et celle du personnel qui a su se mobiliser pour sauver l’institution. Je suis venu magnifier une vision, celle du président du Faso qui a compris l’importance de la CAMEG dans la mise en œuvre de la politique sanitaire », a laissé entendre le Premier ministre. Avant la cérémonie de présentation du certificat, les invités ont visité un magasin de la CAMEG. A l’occasion, une salle de conférence a été baptisée au nom du chef du gouvernement, Christophe Dabiré.

Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.