Session ordinaire du MPP : Les préparatifs du congrès à l’ordre du jour

Le bureau politique national du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a organisé sa dernière session ordinaire, le samedi 11 septembre 2021, à Ouagadougou. Les préparatifs du prochain congrès du parti au pouvoir ont été au menu des échanges.

Le président du Mouvement du peuple pour le progrès, Simon Compaoré : « Nous nous sommes accordé sur les points qui doivent faire l’objet de débats au congrès ».

En prélude au congrès du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) prévu du 24 au 26 septembre prochain, une session ordinaire du Bureau politique national (BPN) s’est tenue, le samedi 11 septembre 2021, à Ouagadougou. Selon le président du MPP, Simon Compaoré, la direction du parti a jugé nécessaire de convoquer cette session du BPN pour donner les dernières informations sur les préparatifs du prochain congrès. Selon lui, cette session du BPN a permis aux participants de s’accorder sur les points à aborder lors du rendez-vous du parti du Soleil levant. « Nous nous sommes accordés sur les points qui doivent faire l’objet de débats et nous avons montré la procédure pour proposer une nouvelle direction », a-t-il indiqué. A l’issue du congrès, a-t-il fait savoir, une nouvelle direction politique du MPP sera mise en place.

« Nous aurons à faire également un toilettage des textes fondamentaux de notre parti notamment les statuts et le règlement intérieur, le programme et le manifeste du parti. Nous aurons également à sanctionner le rapport de la direction du BPN sortant », a-t-il soutenu. En outre, a-t-il souligné, un rapport sur le thème qui porte sur la nécessité pour le MPP de rester le premier parti au Burkina sera au menu des échanges. « Quand on est un parti qui gère le pouvoir d’Etat, le sentiment est de tout faire pour honorer cette position et être à même de relever les défis. Il faut également accompagner correctement le gouvernement pour que les défis soient relevés et que le programme pour lequel le président a été élu soit bien implémenté au bénéfice des Burkinabè », a-t-il affirmé. Le président du parti au pouvoir a confié qu’une des décisions prises à cette session du BPN et qui sera soumise au congrès est la demande de fusion de quatre partis politiques avec le MPP. Il s’agit, a-t-il précisé, de l’Union pour la République (UPR), du Parti socialiste-Burkina (PS-Burkina), de la Convergence patriotique pour la renaissance/mouvement progressiste (CPRMP) et de l’Alliance des Jeunes pour l’Indépendance et la République (AJIR). « Pour le moment, le BPN a donné son accord et nous allons maintenant aller au congrès qui va prendre la décision finale », a-t-il signifié.

Timothée SOME timothesom@yahoo.fr

Claudine TIEMTORE (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.