Hôpital de Tengandogo : des dialysés en danger

Kantigui a eu le cœur meurtri quand il a été interpellé pour la énième fois sur le calvaire que vivent les dialysés de l’hôpital de Tengandogo (ex-hôpital Blaise Compaoré). En effet, Kantigui a appris que des coupures intempestives d’eau constituent une menace supplémentaire pour la vie de certains malades déjà mal en point. Selon les sources de Kantigui, après chaque dialyse, il faut de l’eau pour désinfecter la machine et préparer la suivante. Malheureusement avec les coupures d’eau, les files d’attente s’allongent et provoquent des reports préjudiciables aux patients. Des usagers, à travers la voix de Kantigui, interpellent les premiers responsables de l’hôpital de Tengandogo, de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) et les bonnes volontés à agir dans l’urgence.

Lire la suite sur Sidwaya Numérique https://www.sidwaya.info/numerique/2021/11/09/sidwaya-du-10-11-2021/

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.