Banfora : Arrêté grâce à un dépôt Orange money

Kantigui a appris qu’une unité spéciale de la police nationale de Bobo-Dioulasso a mis la main sur des présumés braqueurs dans la ville de Banfora. Comme le dirait l’autre, les TIC sont un couteau à double tranchant.

En effet, elles peuvent vous faire du bien tout comme elles peuvent vous compromettre d’autant plus que leur utilisation laisse toujours des traces. Aux dires de l’informateur de Kantigui, le coup de filet de la police a été rendu possible grâce aux relevés de téléphones portables.

Il a été rapporté à Kantigui que sur l’axe Banfora-Sidéradougou, M. A. a été braqué par des bandits qui voulaient lui prendre de l’argent. Mais l’infortuné n’en disposait pas. Sous la menace et sentant sa mort toute proche avec le pistolet braqué sous la tempe, la victime a eu le réflexe de se rappeler qu’il avait une somme de 500 mille F CFA dans son compte mobile.

Il propose l’argent aux braqueurs qui lui intiment l’ordre de le transférer sur le compte de leur acolyte qui réside à Banfora. M. A. s’exécute avec empressement et les bandits le laissent sain et sauf. Aussitôt arrivé à destination, il va déposer plainte contre x avec les traces de transfert des 500 000 F CFA.

De fil en aiguille, les enquêteurs, en provenance de Sya, débarquent à Banfora et mettent le grappin sur le complice qui est propriétaire et gérant d’une boutique de transfert d’argent et de vente de téléphones portables dans un quartier périphérique de la ville. Kantigui a été informé par sa source qu’il a été menotté sur-le-champ et conduit chez lui à la maison et au domicile de son petit frère…

Lire l’article sur Sidwaya numérique

Kantigui

kantigui2000@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.