Bolloré Transport et Logistics : les filiales ivoirienne et burkinabè remercient leurs partenaires

Les clients du Burkina Faso ont pu découvrir physiquement les travailleurs du groupe avec qui ils interagissent à distance

Faisant échos au thème de la première édition de la rencontre des patrons burkinabè (REPAB) « le Patronat face aux défis du développement économique et social du Burkina Faso », qui s’est tenue du 2 au 3 juin 2022 à Ouagadougou, le groupe Bolloré Transport et Logistics, à travers ses filiales ivoirienne et burkinabè, est allé à la rencontre des opérateurs économiques du Burkina Faso.

Les filiales SITARAIL, Bolloré Transport et Logistics Burkina Faso, ABIDJAN TERMINAL et Bolloré Transport et Logistics Côte d’Ivoire ont offert un cocktail en l’honneur de leurs clients au Burkina Faso le 2 juin 2022 en marge des travaux de la REPAB.

La cérémonie a servi de cadre de rencontre physique entre la boîte et ses clients

Ce fut l’occasion pour les différents partenaires d’affaires du groupe, de se retrouver physiquement dans un cadre convivial pour échanger autour de préoccupations communes.

Aux clients qui ont répondu à l’invitation, le groupe a donc présenté sa gamme complète d’expertise à haute valeur ajoutée et renouvelé ses dispositions à les accompagner dans leur développement à l’international et à leur fournir des solutions pragmatiques et de pointe en vue de leur développement durable.

Dans un communiqué de presse publié dans le cadre de la REPAB, le groupe Bolloré a rassuré ses partenaires sur son engagement à les satisfaire durablement, à travers de nombreux investissements dans les innovations.

Nous participons également à la création d’emplois et de richesses pour le développement socioéconomique de nos pays, a déclaré le directeur général pays de Bolloré Transport et Logistics Burkina Faso, Seydou Diakité et relayé dans le communiqué de presse.

En termes d’innovations, Bolloré Transport et Logistics a présenté ses projets « d’envergure » tels que la construction du second terminal à conteneurs du port d’Abidjan, la construction de hub logistique dans la zone aéroportuaire d’Abidjan, le renforcement et la modernisation des équipements de maintenance ferroviaires, ainsi que le développement de projets de ports secs au Burkina Faso.

 

Des « investissements importants » à fort impact économique et social grâce auxquels l’entreprise déclare contribuer au renforcement du corridor Abidjan-Ouagadougou.

Le directeur général adjoint de Bolloré Transport & Logistics Burkina Faso, Arnaud Bouhier :  » La situation mondiale logistique est compliquée. Mais on reste à l’écoute de nos clients »

C’est un peu une promotion de ce qu’on fait sur le corridor [Abidjan-Ouagadougou] (…) Je sais que la situation mondiale logistique est compliquée. Mais on reste à l’écoute de nos clients. J’espère que vous allez comprendre [notre] engagement, a déclaré le directeur général adjoint de Bolloré Transport & Logistics Burkina Faso, Arnaud Bouhier.

Le groupe Bolloré se présente comme le leader africain de la logistique multimodale et acteur majeur du transport international et de la chaîne logistique implanté sur les principaux centres portuaires et aéroportuaires mondiaux avec 35 000 collaborateurs dans 109 pays.

Sidwaya.info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.