Coopération sino-burkinabè : Plus de 3 milliards F CFA accordés au Burkina

Une délégation de la république populaire de Chine, conduite par son ambassadeur, Lu Shan, a procédé à la signature des échanges de notes entre la Chine et le Burkina Faso, représenté par la ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, Olivia Rouamba, le lundi 27 juin 2022, à Ouagadougou.

Les relations diplomatiques entre le pays des Hommes intègres et la république populaire de Chine se portent bien. A la tête d’une délégation, son ambassadeur au Burkina Faso, Lu Shan, accompagné du secrétaire général du comité du forum sur la coopération sino-africaine, Wu Peng, est venu témoigner l’excellence de l’amitié entre son pays et l’Etat burkinabè, le lundi 27 juin 2022, à Ouagadougou. C’est la ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, Olivia Rouamba, qui a représenté le Burkina Faso. A l’occasion, les deux pays ont matérialisé la vitalité de leur coopération bilatérale à travers la signature des échanges de notes.

Aux dires de la ministre en charge des affaires étrangères, la signature de notes concerne le traitement de Tarif douanier préférentiel spécial (TDPS), accordé par l’Empire du milieu au pays des Hommes intègres. A travers cette note, a-t-elle expliqué, certains produits burkinabè à destination de la Chine vont être acceptés. De même, elle a ajouté qu’un tarif zéro pour les produits concernés va être pratiqué. Outre cette signature, le gouvernement chinois a accordé au gouvernement burkinabè un don de devises de 5 millions de dollars américains, soit plus de 3 milliards de F CFA. Selon les explications de Mme Rouamba, ce don entre dans le cadre de l’aide sans contrepartie de l’accord de coopération économique et technique entre les deux gouvernements, signée en décembre 2020. En marge de cette signature de notes, la délégation chinoise a également fait don d’un chèque d’un million de Yuan, soit 14 millions de F CFA au ministère en charge des affaires étrangères du Burkina. Par ailleurs, la patronne de la diplomatie burkinabè a confié qu’au cours des échanges, la Chine a promis de dynamiser un certain nombre d’axes dans la coopération entre les deux pays à travers les écoles de formation et la concrétisation des visas.

Le secrétaire général du comité du forum sur la coopération sino-africaine, Wu Peng, a souligné que la signature des échanges de notes vise à soutenir le développement socio-économique du Burkina Faso, confronté à de nombreux défis. « Je pense que cet accord va faciliter l’exportation des produits burkinabè en Chine et surtout aider les agriculteurs dans leur travail », a-t-il souligné. A l’entendre, la Chine souhaite que ces efforts puissent contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations, exprimant le soutien du peuple chinois à l’endroit des Burkinabè confrontés aux conséquences des attaques terroristes. « La Chine est prête à accompagner le Burkina Faso dans cette situation de crise humanitaire », a rassuré Wu Peng.

Soumaïla BONKOUNGOU

Dô DAO (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.