Visite de Nancy Pelosi à Taïwan : « Taiwan est une partie inaliénable du territoire chinois », selon l’APN

Ceci est une déclaration du porte-parole du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (APN) de Chine relative à la visite de la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, à Taïwan, le 2 août 2022.

Le 2 août, au mépris des représentations solennelles et de la ferme opposition de la Chine, la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, s’est obstinée à visiter la région chinoise de Taiwan. Cet acte a gravement violé le principe d’une seule Chine et les stipulations des trois communiqués conjoints sino-américains, a gravement porté atteinte à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Chine, a gravement endommagé le fondement politique des relations sino-américaines, et a envoyé un signal gravement erroné aux forces séparatistes “indépendantistes de Taiwan”.

L’APN de la Chine s’oppose à cette démarche et la condamne fermement. Il n’y a qu’une seule Chine dans le monde, et Taiwan est une partie inaliénable du territoire chinois. Le gouvernement de la République populaire de Chine est le seul gouvernement légal représentant l’ensemble de la Chine. Le principe d’une seule Chine est la prémisse de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis et constitue également le fondement politique des relations entre la Chine et les Etats-Unis.

Les Etats-Unis ont pris un engagement solennel envers la Chine sur la question de Taiwan, mais dans les faits, ils n’ont cessé d’élever les relations de fond et les échanges officiels avec Taiwan, d’enhardir et de soutenir les forces séparatistes “indépendantistes de Taiwan”, de tenter d’utiliser Taiwan pour contenir la Chine, ainsi que de porter gravement atteinte à la paix et à la stabilité à travers le détroit de Taiwan.

Le gouvernement et le peuple chinois ont pris et continueront de prendre des mesures résolues et vigoureuses pour sauvegarder fermement la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine. La question de Taiwan porte sur la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine. Pour la Chine, il n’y a aucune place pour le compromis et pas un pouce à céder. La loi anti-sécession contient des dispositions claires sur des questions majeures, notamment le maintien du principe d’une seule Chine, la dissuasion des mouvements séparatistes pour l’”indépendance de Taiwan” et l’opposition à l’ingérence de forces extérieures sur la question de Taiwan.

La position du gouvernement et du peuple chinois sur la question de Taiwan est constante. Plus de 1,4 milliard de Chinois ont la ferme volonté de sauvegarder résolument la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de la Chine. Toute tentative d’entraver la réunification complète de la Chine et son grand renouveau national est vouée à l’échec.

 

Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale de Chine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.