Centre de formation professionnelle Zaklange énergie : les apprenants invités à « briller »

Une équipe de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) a rendu visite aux apprenants du centre de formation professionnelle Zaklange énergie, le lundi 5 décembre 2022, à Ouagadougou.

Zaklange énergies SARL est une entreprise citoyenne, offrant des solutions durables, optimales et de qualités adaptées aux besoins de ses clients. Elle est spécialisée en conception, installation, maintenance, audit, études, diagnostic en équipements électriques et solaires. Dans le cadre du Programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (PACAO), elle a bénéficié d’un appui de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) pour la formation de 25 jeunes en énergies renouvelables dans la région du Centre. Ce lundi 5 décembre 2022, une équipe de la structure, conduite par la chargée de la planification et suivi-évaluation, Nafissatou Salambéré, s’est rendue sur le site de l’entreprise, à Saaba, une commune rurale de la ville de Ouagadougou, pour constater les qualifications dont disposent les « pionniers du solaire ». En quête du diplôme de Brevet de qualification professionnelle (BQP), les stagiaires sont formés en dimensionnement, réalisation et installation selon le référentiel établi.

La formation dure neuf mois dont six mois de cours théoriques et trois en pratique. Selon Mme Salambéré, cette visite vise à échanger avec les stagiaires autour de leurs préoccupations, notamment les difficultés rencontrées au cours de la formation. « Vous êtes la première promotion du BQP installations solaires. Donc vos difficultés vont nous permettre de prendre en compte certains angles pour tirer leçons lors des prochaines formations. Que ce soit du côté des enseignants ou tout autre domaine relatif à la formation, n’hésitez surtout pas à nous poser les problèmes », a-t-elle lancé. Quant aux préoccupations relatives à l’insertion socioprofessionnelle, la chargée de la planification et suivi-évaluation a invité les apprenants à cultiver la discipline pendant les stages pratiques et aussi, de prouver leurs talents aux responsables d’entreprises.

Encourager la gente féminine

Pour la promotrice de Zaklange énergie, cette formation va servir les jeunes dans la création des emplois.

Pour elle, les stagiaires doivent se mettre à la tâche pour valoriser leurs compétences et gagner la confiance de la hiérarchie. « Nous ne les formons pas seulement mais les insérons dans les entreprises pendant trois mois. C’est pour leur permettre de démontrer les compétences acquises durant les six mois. Toute chose qui peut motiver les responsables à les retenir », a-t-elle indiqué. A l’issue de la visite, elle s’est dit satisfaite de la motivation des apprenants.

Elle a encouragé la gente féminine à exceller dans le domaine de l’énergie solaire, car, toute personne peut exercer ce métier. En six mois, les apprenants savent déjà concevoir un « petit » système solaire de six lampes et deux prises, a expliqué la promotrice du centre Zaklange énergie, Solange Congo. Comme difficultés, a-t-elle déploré, la majeure partie des apprenants sont issus d’une couche vulnérable. Ce qui fait qu’au cours de la formation, le manque de gaieté se ressentait. Aux dires de la promotrice, certains d’entre eux sont obligés de s’absenter afin de tirer leur gagne-pain dans les travaux d’installation. Pour ce faire, elle a initié des séances de sensibilisation sur les leçons de la vie pour leur permettre de suivre convenablement la formation. Après avoir témoigné sa gra- titude aux responsables de l’ANEREE, la représentante des stagiaires, Monica Bayala a soutenu qu’elle compte voler de ses propres ailes grâce aux connaissances acquises. En attendant, elle souhaite renforcer ses capa- cités dans les entreprises. Ce, dans l’objectif d’avoir la confiance des clients qui sont les potentiels consommateurs.

Oumarou RABO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.