Lutte contre le terrorisme : les femmes enlevées à Arbinda retrouvées

La soixantaine de femmes capturées, il y a une semaine de cela, par des terroristes, ont été « retrouvées », le vendredi 20 janvier 2023, selon l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Les femmes enlevées dans la nuit du 12 au 13 janvier 2023 à Arbinda (Nord) par des hommes armés ont été retrouvées, a appris l’AIB de sources sûres. Les 66 femmes et 4 bébés ont été interceptés le vendredi 20 janvier 2023, par une équipe de la gendarmerie à Tougouri (Centre-Nord) avant d’être héliportés à Ouagadougou. Ils ont été placés en lieu sûr en attendant de retrouver leurs familles. 39 d’entre ces 66 femmes ont entre zéro et 18 ans et les 27 autres de 18 à 56 ans. La capture de ces femmes a eu lieu aux encablures de Arbinda alors qu’elles étaient allées chercher des feuilles pour s’alimenter. La communauté internationale avait condamné cet enlèvement par des groupes armés terroristes et exprimé sa solidarité envers le Burkina Faso.

Agence d’Information du Burkina

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.