Mali: en promulguant la nouvelle loi électorale, le colonel Assimi Goïta  désavoue le Premier ministre de Choguel Maiga  

La loi électorale du Mali a été, vendredi 24 juin 2022, promulguée par le président de la Transition, le colonel  Assimi Goïta. « La présente loi traite de l’organe unique et indépendant de gestion des élections et fixe le régime du référendum, de l’élection du Président de la République et des Conseillers des Collectivités territoriales », peut-on lire dans le document repris par AA.

Adoptée par le Conseil national de transition(CNT), après avoir apporté 92 amendements au texte, cette loi est dénoncée par le  Premier ministre malien Choguel Maiga et son gouvernement. Avec cette promulgation, les autorités de la transition affichent leur volonté de ramener le Mali à l’ordre constitutionnel, selon les exigences de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

La suite du processus sera la présentation à l’instance sous-régionale, par les autorités maliennes, d’un calendrier qui permettra le retour des civils au pouvoir à travers l’organisation des élections. Pour certains observateurs, cette décision du colonel Goïta pourrait convaincre la Cédéao qui se réunira le 3 juillet prochain à Accra de lever les lourdes sanctions contre le Mali.

AK

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.