17e Journée internationale de protection des données personnelles

La Commission de l’informatique et des libertés (CIL) célèbre la 17e édition de la Journée internationale de protection des données personnelles (JIPDP), du 24 au 28 janvier 2023, à Ouagadougou, autour du thème : « Réseaux sociaux, menaces sur la vie privée et le vivre- ensemble ».

Quelles peuvent être les menaces des réseaux sociaux sur la vie privée et le vivre ensemble au Burkina Faso ? C’est à cette question que la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) veut tenter de répondre à l’occasion de la célébration de la 17e édition de la Journée internationale de protection des données personnelles (JIPDP) dont le lancement officiel a eu lieu, le mardi 24 janvier 2023 à Ouagadougou. Aux dires de la présidente de la CIL, Marguerite Ouédraogo/Bonané, la présente édition de la JIPDP se tient dans un contexte difficile pour le Burkina en matière de respect des droits humains et des libertés fondamentales, notamment le droit à la vie privée et à la dignité lors du traitement de données à caractère personnel.

Elle a donc pour objectif, a indiqué Mme Ouédraogo, de susciter une prise de conscience par tous de l’importance des principes fondamentaux de protection des données à caractère personnel et de respect de la vie privée des individus. L’occasion sera par ailleurs mise à profit, a ajouté la première responsable de la CIL, pour rappeler aux administrations publiques et privées l’importance de protéger les données personnelles stockées dans leurs bases respectives à travers l’adoption de mesures de sécurité appropriées lors de la collecte, l’utilisation, le transfert ou encore la destruction desdites données. « Nous voulons, à travers cette célébration, inviter les acteurs qu’ils soient étatiques, non étatiques ou relevant des collectivités territoriales, à une meilleure prise en compte de la protection des données personnelles et du respect de la vie privée dans leurs comportements au quotidien », a-t-elle indiqué. La célébration de la JIPDP 2023 va, par ailleurs, permettre, foi de Marguerite Ouédraogo/Bonané, d’attirer l’attention des populations sur la nécessité impérieuse de promouvoir et renforcer la culture de la protection des données personnelles et de la vie privée au sein des communautés. « Face à l’évolution des technologies de l’information et de la communication et de l’usage croissant d’internet et des réseaux sociaux, nous devons faire preuve de vigilance pour ne pas porter atteinte à l’intimité et à la vie privée d’autrui par la divulgation d’informations personnelles », a-t-elle suggéré.

Sensibiliser les populations à la loi

Pour la présidente de la CIL, la nécessité de protéger les données personnelles des individus est perçue au plus haut sommet de l’Etat. D’où l’adoption en 2021 de la loi portant protection des personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel. La 17e édition de la JIPDP sera d’ailleurs l’occasion, selon elle, de sensibiliser les populations en général et particulièrement les étudiants à cette loi qui reste encore peu connue. En plus des séances de sensibilisation, a-t-elle fait savoir, une campagne d’éducation au numérique sera organisée. De l’avis du ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean-Emmanuel Ouédraogo, toutes ces activités viennent à point nommé, car la question de la protection de la vie privée se trouve au cœur des enjeux et des débats sociopolitiques contemporains.

La majorité des populations, a-t-il regretté, devient de plus en plus la cible des géants du web dont les modèles économiques reposent sur l’exploitation des données considérées comme matières premières de cette économie digitale. Il a donc salué la célébration de cette journée qui va aider à outiller davantage les populations sur la notion de données à caractère personnel et de cyberespace afin que ceux-ci s’approprient les concepts et les enjeux qui y sont liés. Le ministre a, en outre, rassuré les premiers responsables de la CIL de la disponibilité du gouvernement à l’accompagner dans l’accomplissement de ses missions.

Nadège YAMEOGO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.