Réconciliation nationale : Zéphirin Diabré se confie à l’Eglise

Le cardinal Philippe Ouédraogo a salué la démarche de Zéphirin Diabré et lui a souhaité un bon ministère.

Le Ministre d’Etat, ministre auprès du président du Faso, chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Zéphirin Diabré, a rencontré, le lundi 25 janvier 2021, à Ouagadougou, les responsables de la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME) et ceux de l’Eglise catholique.

Le ministre d’Etat chargé de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré multiplie les rencontres pour réussir sa mission. Après la communauté musulmane (FAIB et CERFI), Zéphirin Diabré a rendu visite, le lundi 25 janvier 2021 à Ouagadougou, aux premiers responsables de l’Eglise catholique et de la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME).

Lors des échanges avec l’Eglise catholique, l’archevêque métropolitain de Ouagadougou, le cardinal Philippe Ouédraogo, lui a offert un livre publié par le Pape François. « Notre Pape François a publié un document de grande importance sur la fraternité dont le titre en Italien veut dire : tous frères et sœurs.

Je pensais que je pouvais offrir ce petit geste au ministre Diabré, chargé de réconcilier les Burkinabè pour aider les Burkinabè à se reconnaître comme frères ! au-delà des distinctions religieuses, ethniques, des conditions sociales et des options politiques », a-t-il dit.
Dans la matinée, Zéphirin Diabré a été reçu par le président de la FEME, le pasteur Henri Yé. Au terme des échanges, Zéphirin Diabré a précisé que sa visite lui a permis de présenter à la Fédération, la mission que lui a confiée le président du Faso et aussi de demander les prières et conseils à ses membres. « La réconciliation nationale est au centre de toutes les préoccupations du Burkina Faso.

Tous les Burkinabè ont besoin de se comprendre, se tolérer, se pardonner et se réconcilier », a apprécié pour sa part, le président de la FEME. Il a donc appelé la population à faire bloc autour du ministre Zéphirin Diabré afin qu’il puisse réussir sa mission. Le pasteur Yé a aussi conseillé au ministre d’Etat, d’engager une large consultation et de constituer une grande équipe avec des conseillers qui vont l’aider à réussir sa mission en privilégiant la recherche de la vérité.

Jean-Marie TOE
Lati Fatou TARBANGDO
(stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.