Lutte contre l’insécurité : la République tchèque aux côtés du Burkina Faso

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience, le mercredi 7 juillet 2021, le vice-ministre de la Défense de la République tchèque, Tomas Kopcny. Les deux personnalités ont échangé sur le renforcement de la coopération entre les deux Etats, en vue de la lutte contre l’insécurité.

La République Tchèque veut soutenir le Burkina Faso dans le secteur de la sécurité. L’information a été donnée par son vice-ministre de la Défense, Tomas Kopcny, à l’issue d’une audience avec le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, dans l’après-midi du mercredi 7 juillet 2021, à Ouagadougou. Pour le ministre tchèque, la coopération entre le Burkina Faso et son pays date de 2014 et se porte bien. « Nous sommes venus échanger sur l’évolution de cette coopération qui s’est beaucoup développée dans le domaine de la sécurité et de la défense », a-t-il signifié, à sa sortie d’audience.

Mais au-delà de ses axes de coopération, a fait savoir Tomas Kopcny, il existe entre les deux pays, d’autres domaines de coopération comme les secteurs de la santé, l’éducation et le transport. Forte de cette coopération bilatérale, a-t-il ajouté, la République Tchèque a formé des techniciens burkinabè et s’emploie également à soutenir le Burkina dans l’entretien de sa flotte aérienne. « Ce qui est important, c’est que cette coopération technique s’est renforcée dans le cadre de notre relation bilatérale », a souligné le ministre tchèque.

Pour le ministre de la Sécurité, Maxime Koné, le contexte du Burkina Faso exige d’élargir ses domaines de coopération en vue de venir à bout des défis sécuritaires. D’où, selon lui, l’avantage de renforcer ce partenariat. « C’est un pays qui a une expérience avérée dans le domaine de l’armement et en matière d’équipement et de formation. C’est pourquoi, nous voulons voir avec eux comment aller plus vite pour équiper nos forces de sécurité et bénéficier de la formation de nos forces d’élite », a-t-il laissé entendre.

Soumaïla BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.