Mine de Zinc de Perkoa : deux responsables écroués

Kantigui a appris que deux responsables de la mine de Zinc de Perkoa dont le directeur général, ont été entendus par le Tribunal de grande instance (TGI) de Koudougou puis déposés à la Maison d’arrêt et de correction de la même ville. Selon la source de Kantigui qui est très proche du dossier, ces auditions ont eu lieu dans le cadre du volet judiciaire de ce qu’il convient d’appeler ‘’affaire de la mine de Perkoa’’.

En rappel, le 16 avril 2022, une grosse pluie avait provoqué une inondation de cette mine, située dans le Sanguié, entrainant la mort de huit travailleurs dont les corps sans vie ont été retrouvés après plusieurs jours de recherches. Si le procureur du Faso près le TGI de Koudougou n’a pas pipé mot sur des éventuelles charges qui pèsent contre les responsables de la société minière en charge de l’exploitation, le procès, a-t-on soufflé à Kantigui, lui, serait prévu pour le 24 août 2022.

Pour rappel, à l’inhumation des mineurs, le 29 juillet 2022 à Réo, les familles des victimes avaient demandé que le dossier soit traité avec diligence. Kantigui espère que toute la lumière sera faite sur le dossier. De même, il prie que les âmes des mineurs reposent en paix et que pareil drame ne se reproduise pas au Burkina Faso.


Yako : SOS, une chambre froide

La morgue du Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Yako, dans la province du Passoré, connait des difficultés pour une bonne conservation des corps. C’est le constat fait par Kantigui, lors de son passage le week-end dernier dans cette ville.

Pour comprendre la situation, Kantigui s’est…

lire l’article sur Sidwaya numérique

Kantigui

kantigui2000@gmail.com (+226) 25 31 22 89

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.