Adaptation au changement climatique : Place et rôle des forêts africaines en discussion à Niamey

Les forêts et les arbres sont au centre des préoccupations humaines,animales et sociales.

African forest forum (AFF) ou le Forum forestier africain organise un atelier régional de formation sur l’adaptation au changement climatique basée sur les forêts et les arbres, au profit des acteurs d’une dizaine de pays d’Afrique, du 15 au 19 août 2022, à Niamey, au Niger.

Pour African forest forum (AFF) ou le Forum forestier africain, la lutte contre le changement climatique passe par le renforcement des capacités des acteurs de la foresterie du continent.

En droite ligne de cette ambition,il organise un atelier régional de formation sur l’adaptation au changement climatique basée sur les forêts et les arbres, du 15 au 19 août 2022,à Niamey, au Niger, au profit des participants d’une dizaine de pays africains, à savoir l’Algérie, le Benin, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, le Tchad, le Togo et la Tunisie.

Au cours de la formation, les participants auront droit à des communications sur l’impact des changements climatiques, les mesures d’adaptation forestières, non forestières et leur intégration dans les politiques, plans et actions de développement.

Cette session régionale vise à renforcer les capacités d’une masse critique de parties prenantes du secteur forestier des pays d’Afrique francophone et travaillant en collaboration avec les communautés locales.

Il s’agit aussi d’améliorer la contribution des ressources forestières et arboricoles à l’adaptation au changement climatique, à explorer les possibilités de soutenir la mise en œuvre de politiques, de plans et des actions d’adaptation basées sur les forêts et les arbres.

Pour ce faire, les participants auront droit à des communications sur les définitions et concepts de l’adaptation au changement climatique, les impacts, les options d’adaptation dans le secteur forestier et non forestier, l’intégration de l’adaptation au changement climatique dans les politiques, plans et actions de développement, etc.

Changer de paradigme

Si à la création de l’AFF, les défis majeurs à relever étaient l’amélioration des moyens de subsistance des populations tributaires des forêts, des revenus nationaux et de l’environnement, aujourd’hui, même si ces défis restent d’actualité, la donne a beaucoup changé et exige de mettre au centre de toute initiative, le « monstre du réchauffement planétaire et la complexité des enjeux qui lui sont associés », a fait savoir la représentante du secrétaire exécutif de l’AFF, Pr Marie-Louise Avana.

La représentante du secrétaire exécutif de l’AFF, Pr Marie-Louise Avana, a indiqué qu’il y a une nécessité aujourd’hui de mettre au centre de toute initiative la question du réchauffement planétaire et la complexité des enjeux connexes.

« A cet égard, les évidences scientifiques s’accordent que les ressources naturelles renouvelables telles que les forêts et les arbres hors forêt et l’amélioration des technologies pour leurs utilisations rationnelles sont essentielles pour sauver nos âmes des effets néfastes du changement climatique et par extension, la survie de toutes les espèces animales et végétales sur le continent et ailleurs », a-t-elle précisé.

Toutefois, il y a lieu de changer le discours sur la foresterie africaine. « Nous devons changer notre vision très simpliste sur les ressources forestières et arboricoles, pour une autre qui place les forêts et les arbres au centre des préoccupations afin de garantir leur survie sur le continent », a insisté Pr Avana.

Thématiques pertinentes

C’est pourquoi, dans ses efforts de produire des connaissances sur des enjeux émergents afin d’informer et guider la prise de décision en gestion durable des forêts, l’AFF a produit un livre intitulé “Changement climatique et les ressources forestières et fauniques africaines” publiées en 2011 et a réalisé des études régionales/continentales sur diverses questions urgentes et a élaboré des modules de formation afin de renforcer les capacités d’une masse critique d’acteurs africains sur différents aspects, a-t-elle poursuivi.

Le représentant de l’université Abdou-Moumouni de Niamey et partenaire de l’AFF dans l’organisation de cet atelier, Pr Larwanou Mahamane, a souligné la pertinence des thématiques qui seront abordées pour les pays africains, individuellement et collectivement.

Le secrétaire général adjoint du ministère nigérien de l’Environnement et de la Lutte contre la désertification, Ibro Adamou, a félicité l’AFF pour sa contribution au développement de la foresterie en Afrique.

Dans la même veine, le secrétaire adjoint du ministère nigérien de l’Environnement et de la Lutte contre la désertification, Ibro Adamou, s’est réjoui du choix du Niger pour abriter cette importante rencontre régionale qui réunit des acteurs et d’experts forestiers africains travaillant dans le domaine du changement climatique.

Pour lui, cette session revêt une importance capitale pour les acteurs politiques, la société civile, les communautés « dépendantes des forêts », les acteurs privés forestiers en Afrique.

Elle répond à l’urgence de créer et de renforcer les capacités nationales appropriées pour faire face aux nouveaux problèmes environnement aux mondiaux ayant un impact significatif sur la foresterie africaine ; mais aussi à la nécessité de saisir ces opportunités conformément aux meilleures pratiques internationales, à l’Agenda 2063 de l’Union africaine et aux plans de développement et engagements des pays, a indiqué M. Adamou.

Créé en2007, l’AFF s’est donné pour mission de fournir une analyse indépendante et des conseils aux institutions et acteurs nationaux, régionaux et internationaux sur la façon dont les questions économiques, de sécurité alimentaire et environnementale peuvent être solutionnées par la gestion durable des forêts et des arbres.

Mahamadi SEBOGO

Windmad76@gmail.com

Depuis Niamey, Niger

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.