Burkina Faso : changement au sommet de l’État

Un groupe de militaires parlant au nom du MPSR a lu un communiqué dans la soirée de ce vendredi 30 septembre 2022 à la télévision nationale qui destitue Paul-Henri Sandaogo Damiba de la présidence du MPSR et le remplace par le capitaine Ibrahim Traoré.

Les mesures suivantes ont été annoncées dans la foulée :

1- suspension de la Constitution

2- dissolution de la charte de la Transition

3- dissolution du gouvernement

4- dissolution de l’Assemblée législative de Transition

5- fermeture des frontières terrestres et aériennes pour compter du 30 septembre 2022 à 00h

6- instauration d’un couvre-feu de 21h à 5h du matin

7- suspension de toute activité politique

8- suspension de toute activité des organisations de la société civile

Les militaires annoncent une convocation prochaine des forces vives de la nation pour adopter une nouvelle charte de la Transition et désigner un nouveau président de la Transition, civil ou militaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.