Des postes de commandement terroristes détruits à Yondé et Gomboro

L’armée burkinabè a détruit des postes de commandement terroristes à Yondé dans le Centre-Est et à Gomboro dans la Boucle du Mouhoun, neutralisant plusieurs dizaines de malfaiteurs, a appris l’AIB jeudi, auprès de sources sécuritaires.

Les jours écoulés, les Forces combattantes ont livré d’intenses batailles avec des groupes armés terroristes sur plusieurs fronts, notamment à Kankanmogré dans la région du Centre-Est. D’ailleurs, ce jeudi matin à quelques encablures de là, plus précisément à Yondé, les renseignements ont signalé une bâtisse faisant office de poste de commandement et de lieu d’hébergement des terroristes. Les raids aériens vont permettre de détruire la base et de neutraliser plusieurs dizaines de malfaiteurs. Pratiquement au même moment, les radars des Forces combattantes vont localiser un groupe terroriste en pleine réunion au niveau d’un poste de commandement situé dans la forêt de Kessombodé, à Gomboro, dans la Boucle du Mouhoun. Les conspirateurs ont été réduits au silence par une frappe de haute précision ; puis un hélicoptère de combat a anéanti la base. Selon les informateurs de l’AIB, les opérations se poursuivent pour la reconquête intégrale du territoire national et la restauration de la paix.

Agence d’information du Burkina (AIB)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.