Gestion du foncier : Le ministre de l’Habitat s’approprie des résultats d’enquêtes parlementaires

Le ministre en charge de l’habitat, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, a confié vouloir s’approprier les recommandations des commissions d’enquêtes parlementaires sur le foncier.

Le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a reçu successivement en audience, le vendredi 12 mars 2021, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Ville, Me Bénéwendé Stanislas Sankara et l’Ambassadeur de l’Arabie Saoudite, Dr Waleed Alhamoudi, en fin de séjour au Burkina Faso.

Pour la réussite de sa mission, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Ville, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, veut s’approprier les recommandations « pertinentes » des travaux d’enquêtes parlementaires sur les questions se rapportant à son département. Dans cette dynamique, il a été reçu en audience par le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, le vendredi 12 mars 2021, à Ouagadougou. Me Bénéwendé a, en effet, signifié que le parlement a commandité des commissions d’enquêtes parlementaires, des missions d’informations sur le foncier et sur la promotion immobilière au Burkina Faso.

Lesquels travaux, selon lui, sont assortis d’importantes recommandations et qui peuvent permettre au ministère en charge de ces domaines de mieux les appréhender. « Quand on sait que l’Assemblée nationale a eu à faire trois commissions d’enquêtes sur le foncier, sur la promotion immobilière, il était de bon ton pour nous qui sommes au début de notre mission de nous approcher pour nous approprier des recommandations pertinentes de ces commissions d’enquêtes et de les internaliser dans notre feuille de route », a-t-il confié, à sa sortie d’audience.

Le ministre en charge de l’urbanisme a aussi fait savoir qu’il a porté à l’intention du président du Parlement la visite, au Burkina Faso, de la sous-secrétaire générale des Nations unies, en l’occurrence la directrice exécutive de ONU/ Habitat, Maimunah Sharif, du 12 au 17 mars 2021. Cet organe spécialisé du système des Nations unies, a-t-il indiqué, accompagne le pays des Hommes intègres dans sa politique de l’habitat et de l’urbanisme. «C’est dans ce sens que nous sommes venus demander une audience pour cette haute personnalité », a révélé Me Bénéwendé.

A sa suite, c’est l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite, Dr Waleed Alhamoudi, qui a été reçu par le Président du Parlement burkinabè, Alassane Bala Sakandé. Le diplomate Saoudien qui a dit être en fin de mission au Burkina après quatre ans de service, est venu lui dire au revoir. Il a salué tout le travail abattu par l’Assemblée nationale dans le sens du raffermissement des relations diplomatiques et de coopération entre l’Arabie Saoudite et le Burkina Faso. « Je suis venu dire au revoir et profiter traduire mes remerciements au président pour ses efforts faits en faveur de la coopération entre nos deux pays », a laissé entendre l’émissaire saoudien, Dr. Waleed Alhamoudi, à sa sortie d’audience.

Soumaïla BONKOUNGOU

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.