Rôle de la police de proximité : des journalistes appréhendent le sujet

La coordination nationale de contrôle des forces de Police en collaboration avec l’ONG Vision plurielle, a organisé, le vendredi 2 décembre 2022 à Ouagadougou, la première session de formation au profit des Hommes de média et des OSC sur les fondamentaux de la Police de proximité.

Quel est le rôle et la contribution de la police de proximité dans un contexte de lutte contre le terrorisme ? C’est la question qui a constitué l’ossature de la première session de formation initiée par la coordination nationale de contrôle des forces de Police et l’ONG Vision plurielle à l’intention des Hommes de médias. C’était le vendredi 2 décembre 2022 à Ouagadougou sous le parrainage de l’ ancien ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Pr Alkassoum Maïga. Tout en appelant les journalistes à défendre l’objectivité, il a exhorté ces derniers à éviter « le terrorisme journalistique ». Pour lui, le combat est gagné si les journalistes et les OSC se mettent en ordre de bataille pour combattre le terrorisme.

Le ministre délégué chargé de la sécurité, Mahamadou Sana a souligné que la session visait à doter la presse et la société civile de nouveaux paradigmes en matière de coproduction de la sécurité. Il s’est donc agi, a-t-il précisé, «de les former à leur rôle et contribution dans la coproduction de la sécurité dans un contexte marqué par le terrorisme ; aux fondamentaux en matière de respect des droits des citoyens dans la source d’information ; à l’initiation du bon usage de certaines expressions et terminologies juridiques et judiciaires ; sur la sensibilisation des conséquences de certaines publications sur les réseaux sociaux». Il a souhaité, par ailleurs, qu’à l’issue de cette session de formation, les Burkinabè assistent à « des publications plus responsables dans un élan patriotique». Présent à cette cérémonie, le ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a salué l’initiative de la coordination nationale de contrôle des forces de Police et l’ONG Vision plurielle.

W. Aubin NANA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.