Gouvernance mondiale: Xi Jinping appelle à entretenir « le flambeau du multilatéralisme »

Le président chinois, Xi Jinping : « Utiliser l’épidémie comme un prétexte pour prôner la démondialisation, la fermeture et le découplage n’est dans l’intérêt de personne ».

Le président chinois, Xi Jinping, a participé par vidéo à l’Agenda de Davos sur le Forum économique mondial (FEM), le 25 janvier 2021. Dans un discours intitulé « Que le flambeau du multilatéralisme éclaire la marche en avant de l’humanité », il a exhorté à « porter le multilatéralisme et à bâtir une communauté d’avenir partagé pour l’humanité ».

En ce 21e siècle, l’humanité a intérêt à promouvoir le multilatéralisme en préservant les acquis, en ouvrant de nouveaux horizons et en se tournant vers l’avenir. Telle est la conviction partagée par le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, lors de l’Agenda de Davos sur le Forum économique mondial (FEM), le 25 janvier 2021. En prenant part à cette rencontre, Xi Jinping a axé l’essentiel de son allocution sur la promotion du multilatéralisme dans un monde qui affronte des défis communs qui sont à la fois sanitaires, environnementaux et économiques.

Pour relever ces challenges, il est nécessaire, selon le président chinois, de poursuivre l’ouverture et l’inclusion, préserver le droit international, poursuivre les concertations et la coopération et être en phase avec notre temps. « La Chine continuera de prendre une part active dans la coopération internationale contre la COVID-19, d’appliquer la stratégie d’ouverture mutuellement bénéfique, de promouvoir le développement durable, de favoriser la science, la technologie et l’innovation et de promouvoir un nouveau type de relations internationales afin de marcher en avant vers une communauté d’avenir partagé pour l’humanité », a-t-il souligné. Face à la pandémie qui chamboule le monde entier, il est capital de poursuivre les efforts afin de vaincre le virus qui en est la cause.

L ‘hiver, a affirmé Xi Jinping, ne saurait jamais empêcher l’arrivée du printemps et l’obscurité sera chassée par le soleil levant. De ce fait, le président chinois a indiqué que pour faire face aux préoccupations contemporaines, il faut, entre autres, renforcer la coordination des politiques macroéconomiques et de promouvoir ensemble une croissance forte, durable, équilibrée et inclusive de l’économie mondiale, rejeter les préjugés idéologiques et poursuivre ensemble une voie de coexistence pacifique, de bénéfice mutuel et de coopération gagnant-gagnant et réduire le fossé entre pays développés et pays en développement.

« Nous devons être à la hauteur du moment pour promouvoir de manière coordonnée la réponse sanitaire et le développement économique, renforcer le soutien des politiques macroéconomiques et sortir rapidement l’économie mondiale de la crise. Et plus important encore, nous devons avoir une vision d’avenir et une détermination réelle pour faire émerger de nouveaux moteurs et modes de croissance de l’économie mondiale et perfectionner sa structure, de sorte à mettre l’économie mondiale sur une voie de développement sain et régulier sur le long terme », a souligné Xi Jinping.

Bannir une hiérarchie des civilisations

Selon lui, chaque pays est unique avec son histoire, sa culture et son système social. Et de préciser qu’il n’y a pas de civilisation humaine sans diversité. « Ce qui est à craindre, ce n’est pas la différence, c’est l’arrogance, le préjugé et la haine ; c’est la tentative de créer une hiérarchie des civilisations et d’imposer l’histoire, la culture et le système social de l’un aux autres », a-t-il argué. Aux dires du chef de l’Etat chinois, les pays doivent rechercher une coexistence pacifique sur la base du respect mutuel et de l’élargissement du terrain d’entente par-delà les différences, promouvoir les échanges et l’inspiration mutuelle.

Sur la question du développement, il a laissé entendre que la communauté internationale doit honorer ses engagements d’accorder un soutien nécessaire aux pays en développement, de garantir leurs intérêts de développement légitimes et de promouvoir l’égalité des droits, des chances et des règles, pour que tous les pays puissent bénéficier des opportunités et des fruits de développement. A propos de l’urgence sanitaire, il a relevé la nécessité du renforcement de la gouvernance mondiale de santé publique. « Nous devons intensifier l’effort pour lutter contre le changement climatique et promouvoir un développement durable. Car c’est l’avenir de l’humanité qui est en jeu. Pour régler les problèmes mondiaux, il est impératif d’avoir l’action, la réponse et la coopération mondiales », a soutenu Xi Jinping.

La confrontation conduira à l’impasse

Pour une solidarité agissante face aux défis communs, il n’y a que l’esprit de concertation, de consultation et d’écoute qui puisse prévaloir. Le multilatéralisme, a dit le président chinois, signifie que les affaires internationales doivent être gérées dans la consultation. « Créer de petits cercles ou déclencher une nouvelle guerre froide, chercher à exclure, à menacer et à intimider, recourir arbitrairement au découplage, à la rupture d’approvisionnement ou aux sanctions et créer l’éloignement ou l’isolement ne peuvent entraîner le monde que dans la division, voire dans la confrontation. Nous ne pouvons pas relever les défis communs dans un monde divisé et la confrontation nous conduira à l’impasse », a-t-il convaincu.

A ce titre, la Charte des Nations unies définit les normes fondamentales régissant les relations interétatiques universellement reconnues. Il faut, selon lui, préserver le système international centré sur les Nations unies et l’ordre international fondé sur le droit international et sauvegarder l’autorité et l’efficacité des institutions multilatérales. « Les relations entre les pays doivent être coordonnées et régulées par les institutions et les règles appropriées. Les puissants ne doivent pas malmener les faibles. Le multilatéralisme ne doit pas être utilisé comme prétexte pour entreprendre des actes unilatéraux. Les règles, une fois fixées, doivent être observées par tous. Un multilatéralisme sélectif » ne doit pas être une option, a prévenu Xi Jinping.

Concilier les différences

Choisir la mauvaise voie de l’antagonisme et de la confrontation, c’est pénaliser les intérêts de tous les pays et agir à contre-courant de l’avenir de l’humanité. Pour le président chinois, il faut respecter et concilier les différences, s’abstenir de s’ingérer dans les affaires intérieures d’autrui et régler les divergences par les consultations et le dialogue. En définitive, le président Xi Jinping a invité à rejeter « l’immobilisme », pour embrasser dans une dynamique constructive les questions du moment. « Nous devons faire valoir le rôle de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour construire une communauté de santé pour tous. Il faut faire avancer la réforme de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et du système financier et monétaire international et élaborer des règles de la gouvernance numérique mondiale. Il nous faut appliquer l’Accord de Paris sur le climat et mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations unies », a-t-il plaidé.

Xi Jinping a réaffirmé la disponibilité de la Chine à construire des relations basées sur le respect mutuel et l’intérêt gagnant-gagnant avec le reste du monde. « La Chine continuera de promouvoir un nouveau type de relations internationales. La mentalité du jeu à somme nulle et du gagnant prend tout n’est pas dans la philosophie des Chinois. La Chine poursuit fermement la politique étrangère d’indépendance et de paix et développe activement ses relations d’amitié et de coopération avec les autres pays. Elle œuvrera à l’approfondissement continu de la coopération Sud-Sud, prendra une part plus active à la gouvernance économique mondiale et travaillera à une mondialisation économique plus ouverte, plus inclusive, plus équilibrée et bénéfique pour tous », a-t-il conclu.

Une synthèse de
Karim BADOLO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.