Burkina : La CEDEAO « demande aux militaires de retourner dans les casernes »

La Commission de la CEDEAO a réagi ce lundi 24 janvier 2022 à la situation du Burkina Faso dans un communiqué. Elle a indexé une « tentative de coup d’Etat ». La CEDEAO condamne « cet acte d’une extrême gravité qui ne saurait être tolère au regard des dispositions règlementaires pertinentes ». Dans le communiqué, l’organisation « tient les militaires pour responsables de l’intégrité physique du Président Roch Marc Christian Kaboré ».

Aussi, la CEDEAO demande aux militaires de retourner dans les casernes, de maintenir une posture républicaine et de privilégier le dialogue avec les autorités pour résoudre les problèmes.

La Rédaction

Communiqué Burkina_220124_132338

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.