G5 Sahel : Pour protester,  le Mali se retire de l’organisation

Après le Tchad, le Mali devait assurer la présidence du G5 Sahel depuis février 2022.Mais jusque-là, le pays n’a pas pu présider l’organisation à cause de l’opposition, selon le pouvoir malien, de certains Etats membres du G5 Sahel. En colère, la junte militaire au pouvoir a décidé de retirer le Mali du G5 Sahel et de sa force antijihadiste.

Dans un communiqué, lu à la télévision nationale par  le porte-parole du gouvernement et relayé par Africanews, le Colonel Abdoulaye Maïga, les autorités maliennes accusent le G5 Sahel d’être « instrumentalisée » par « l’extérieur ».

 Ce qui, ont-elles déclaré, provoque « une perte d’autonomie, une instrumentalisation et un dysfonctionnement grave des organes du G5 Sahel(…) ». Le G5 Sahel est  dorénavant composé de quatre pays, à savoir  la Mauritanie, le Tchad, le Burkina Faso et le Niger.

AK

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.