Préparatifs du SIAO 2023 : le ministre en charge du commerce sur le site

Le ministre du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et moyennes entreprises, Serge Gnaniodem Poda, a visité le site du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou, le mardi 24 janvier 2023.

Après deux reports, la 16e édition du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) est prévu se tenir du 27 janvier au 5 février 2023 dans la capitale burkinabè. A 72 heures de l’ouverture de l’évènement, le ministre du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et moyennes entreprises, Serge Gnaniodem Poda, a effectué une visite sur le site, le mardi 24 janvier. L’objectif, selon lui, était de constater l’état d’avancement des préparatifs physiques. Il s’agit de l’état de montage des stands dans les différents pavillons et de celui de marche des infrastructures électriques dans ces stands. Le pavillon Arc-en-ciel a été le premier lieu d’exposition visité par le ministre par ailleurs, président du comité d’organisation et sa délégation. A ce niveau, 122 stands au prix de 700 000 FCFA chacun ont été dressés.

Quelques stands attendent toujours des preneurs et les inscriptions se poursuivent. Au pavillon Gorée, des femmes étaient à l’œuvre pour le nettoyage. Tous les 169 stands au coût unitaire de 300 000 FCFA sont déjà occupés. Il en est de même des 165 stands du pavillon les Pyramides au même prix. Du côté du pavillon Kilimandjaro, les 122 stands sont loués à 700 .000 FCFA l’unité. C’est le même coût unitaire pour les 160 stands du pavillon Soleil Levant. Sur ces deux derniers pavillons, les inscriptions se poursuivent pour les stands restants. Dans tous les pavillons, les stands sont loués aux institutions financières à deux millions FCFA et aux pays à un million FCFA l’unité. Quant au pavillon de la Créativité, des travaux étaient en cours pour l’embellissement de la salle afin d’accueillir dans la soirée, les objets d’art qui seront en compétition lors de cette biennale de l’artisanat africain. Le ministre en charge du commerce s’est dit satisfait de l’état d’avancement des préparatifs. « Je repars de cette visite très satisfait », a-t- il rassuré. Car, pour lui, la commission est prête à 98 %.

« Il ne reste que les 2% à finaliser pour que, dès vendredi, tous les visiteurs, les professionnels et les artisans puissent, dans la solidarité et la sécurité, participer à ce 16e SIAO », a soutenu le ministre Poda. Des difficultés majeures n’ont pas été relevées, à l’exception de petits retards dans le montage et la finition des stands ainsi que la préparation du pavillon de la Créativité. Le SIAO 2023 qui se tient sous le thème : « Artisanat africain, levier de développement et facteur de résilience des populations », attend 350 artisans, des stylistes et des acteurs de la maroquinerie. Ils viendront en provenance du Burkina, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, de l’Iran, de Madagascar, du Mali, du Maroc, du Sénégal, du Pakistan, etc.

Mariam OUEDRAOGO

mesmira14@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.