Ouagadougou : la Police municipale ferme cinq maquis pour « nuisance sonore »

A travers une publication sur sa page Facebook, la police municipale de Ouagadougou a annoncé ce lundi 28 novembre, avoir fermé cinq maquis dans les arrondissements n°3 et 4 de la commune, le weekend dernier.
La police municipale reproche à ces maquis d’être coupable de nuisances sonores et d’atteintes aux bonnes mœurs.
« Ces fermetures font suite aux plaintes des citoyens riverains qui subissaient des nuisances diverses et à des mises en demeure restées sans suite. », indique la publication.
En plus de ces « infractions », les débits de boissons épinglés ne disposaient pas de documents adéquats à l’ouverture conformément à la réglementation en vigueur.
Par ailleurs, la police municipale invite les promoteurs de débits de boissons au respect strict de la loi 09-79 du 7 Juin 1979 régissant les débits de boissons et de l’arrêté 97-031 de la commune de Ouagadougou prescrivant la lutte contre les nuisances sonores.

sidwaya.info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.