Programme national de construction de logements : le Groupe Kastor Africa lance son projet « Espoir city »

Les autorités gouvernementales et les responsables du Groupe Kastor Africa ont donné le top de départ de la construction des 100 000 logements sociaux à Daguilma (Loumbila).

Le Groupe Kastor Africa, une société de droit burkinabè, spécialisée entre autres, dans la promotion immobilière, a officiellement lancé son projet de 100 000 logements sociaux sur son site à Daguilma, à Loumbila (Plateau central), le jeudi 24 juin 2021.

Dans 12 mois, 700 logements sociaux de types F2, F3 et F4 sur 100 hectares (ha) sortiront de terre à Loumbila dans le village de Daguilma (Plateau central). C’est l’assurance donnée par le Groupe Kastor Africa, société de droit burkinabè de promotion immobilière, de bâtiments et travaux publics et de routes, lors du lancement officiel de son projet
« Espoir city », le jeudi 24 juin 2021. S’en suivront, selon l’administrateur général du Groupe, Issouf Joseph Zagré, 700 et 600 autres. Ce, a-t-il précisé, pour respectivement les deuxième et troisième phases du projet couvrant 349 ha et qui entend ériger 100 000 logements sur 15 ans au Burkina Faso d’un coût de 460 milliards FCFA.

Pour Issouf Joseph Zagré, cette offre sur le site de Daguilma peut varier si la demande est forte. Il a indiqué que les prix ont été étudiés pour offrir par exemple des F2 à 6 millions 500 mille FCFA et des F3 à 7 millions 500 000 mille FCFA dont l’acquéreur pourra verser 30% du montant total et le reste à étaler sur cinq ans. Partout où il passera, a en croire M. Zagré, le Groupe Kastor Africa, compte bâtir une ville futuriste avec des habitations décentes, modernes, « environnementales » et écologiques, accessibles à toutes les couches sociales. En quatre ans, le Groupe Kastor Africa s’est conformé aux procédures administratives en signant une convention avec le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Ville et s’est fait comprendre par les propriétaires terriens, a-t-il confié.

Le conseiller technique du ministre des Infrastructures et du Désenclavement (coparrain de la cérémonie), Ezédine Boly, a félicité et encouragé le porteur du projet qui veut développer un modèle urbain dans le Plateau central conformément à la vision présidentielle. « C’est un projet ambitieux et il n’est pas facile d’évoluer dans un secteur très concurrentiel », a-t-il reconnu.

« Espoir city », à ses dires, participe à une meilleure offre de logements, réduit le taux de chômage par la création d’emplois et la formation des jeunes à la connaissance de l’immobilier. Mais, a-t-il prévenu, ses initiateurs doivent faire montre de professionnalisme et de respect des engagements dans le travail. Le directeur de cabinet du ministre en charge de l’urbanisme (porte-parole des parrains), Alfred Simporé, a relevé l’importance du génie civil et de l’immobilier pour la croissance économique et l’employabilité des jeunes au Burkina Faso.

Un partenariat public-privé

Dans 12 mois, devraient sortir de terre, les premières bâtisses du Groupe Kastor Africa.

A l’entendre, le projet « Espoir city » s’inscrit dans le Partenariat public-privé (PPP) pour doter les populations de logements abordables, un motif d’encourager le secteur privé dans l’urbanisation. L’invité d’honneur de la cérémonie, Justin Damo Barro, a affirmé que l’initiative portée par le Groupe Kastor Africa est un vrai challenge.
Il a également félicité le Groupe pour sa contribution à la promotion immobilière et les populations de Loumbila pour leur soutien à « Espoir city ». Quant au maire de la commune rurale de Loumbila, Paul Sawadogo, il a rendu hommage à son prédécesseur, Dr Paul Taryam Ilboudo qui s’est investi dans la création de « Espoir city », de son vivant.

Il a été reconnaissant au Groupe Kastor Africa et à ses partenaires pour faire de Loumbila un pôle urbain de haut standing avec à la clé, un hôtel cinq étoiles, une polyclinique, un super marché haut de gamme, des équipements sanitaires, culturels, des bâtiments administratifs modernes, etc.

Le groupe Kastor Africa a signé une convention de
2 000 logements sur ce site avec le ministère en charge de l’urbanisme dans le cadre du Programme national de construction de logements (PNCL). Dans les mois à venir, des projets de construction d’Habitats à loyer modéré (HLM), des cités des forces armées et des journalistes seront dévoilées, foi des responsables du Groupe Kastor Africa.

 

Boukary BONKOUNGOU

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.