Tournoi de l’UFOA-B: Une victoire pour mieux se positionner pour les ½ finales

Les Etalons cadets à l'entrainement le mardi 14 juin 2022 à Cape Coast au Ghana dans le cadre du tournoi UFOA-B. © : Adama Salembéré pour Sidwaya.info. Editions Sidwaya

Les Etalons cadets du Burkina Faso affrontent ce mercredi 15 juin au Cape Coast stadium (19h TU) leurs homologues, les Ecureuils cadets du Bénin, comptant pour la 2e journée du groupe B du tournoi de l’Union des fédérations ouest-africaines zone B (UFOA-B). Après une victoire pour chacune des deux équipes, ce face à face s’annonce électrique pour se rapprocher à un doigt des ½ finales et le coach des U17 burkinabè Brahima Traoré en est conscient.     

« On aborde ce match avec beaucoup de détermination parce que si on le gagne on a déjà un pied en ½ finale », a mentionné coach Traoré. « Professeur » comme on l’appelle pour sa rigidité au milieu de terrain quand il jouait au football, il sait déjà comment aborder les béninois. « On va jouer notre jeu comme on l’a toujours fait tout en gardant à l’esprit d’aller chercher la victoire ». Ayant déjà vu le Bénin jouer l’entraineur des Etalons mentionne que les jeunes Ecureuils « jouent regroupés. Difficile de s’emparer de leur milieu. Ils ont quelques bonnes individualités. C’est une équipe costaud ». Les Burkinabè se préparent avec la ferme volonté d’aller chercher pour s’ouvrir la voie des demi-finales en cas de match nul entre le Niger et la Côte d’Ivoire. Le lundi matin, le lendemain donc de leur victoire contre le Mena du Niger, les Etalons cadets ont juste fait un décrassage pour ceux qui ont joué 90 minutes. Et ceux qui n’ont pas joué ou ont joué quelques minutes (les remplaçants) ont été remis en forme. Une petite séance d’entrainement l’après-midi avec au menu, une révision des tactiques et de vivacité dans le jeu, pendant que les titulaires sont au repos. Dans l’après-midi du mardi 14 juin, la veille du match, tout le monde a été soumis à une séance d’affutage pour ne prendre aucun risque en termes de blessure et petits bobo.
Adama SALAMBERE envoyé spécial à Cape Coast

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.